Rencontre avec Christian Marique du CRM group ou quand l'aluminium ne sera plus qu'un mauvais souvenir

Le 19 septembre 2019, lors de la conférence de rentrée de Think Circular, nous accueillions 3 invités de choix. Parmi nos orateurs, Christian Marique, Strategic Project et CEO Advisor du CRM Group (Centre de Recherches Métallurgiques), qui nous a exposé la démarche circulaire au sein de son entreprise. Le CRM Group (Centre de Recherches Métallurgiques) est une entreprise liégeoise qui a déposé 2 brevets pour sa technique de recyclage de l’aluminium. L’entreprise regroupe un panel de compétences et de profils permettant d’aboutir à des projets concrets dans le domaine de la métallurgie, autour de grands thèmes tels que le recyclage, l’économie d’énergie, etc. 

Ce projet circulaire permet donc de “rendre à César ce qui est à César” en mettant en valeur les ressources du territoire ! Le projet de CRM Group est de créer une usine de production d’aluminium de 20.000 tonnes par an, pour recycler les 8000 tonnes de déchets d’aluminium produits chaque année en Wallonie.

Source : Le Soir 

Quelle est votre définition de l’économie circulaire ?

Pour moi, l’économie circulaire n’est pas née hier… Ça me rappelle un peu M. Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir ! Dans beaucoup de domaines, l’économie circulaire est quelque chose qui faisait déjà partie des processus et des réflexions. En réalité, l’économie circulaire, c’est la bonne gestion des ressources, aussi bien les matières premières que les matières secondaires, que l’eau et l’énergie ou toutes les ressources au sens large du terme. On peut donc essayer de réinventer les définitions mais quelque part ça fait partie de nos pratiques, qui sont logiques !

Et au sein du CRM Group, qu’est-ce que ça signifie ?

Le CRM s’est toujours inscrit dans ces démarches. Cela fait partie de nos gênes ! Notre organisation s’est aussi adaptée de manière circulaire en interne en mettant en place la coopération multi-sectorielle et multi-compétences, toutes nos activités ont été regroupées autour de grands thèmes tels que le recyclage, l’économie d’énergie, etc. Dans “économie circulaire”, on a d’un côté le mot “économie”, c’est-à-dire des activités qui doivent rapporter quelque chose, à l’entreprise ou à la société, d’un autre côté on a “circulaire”, on part donc d’un point de départ pour y revenir. C’est exactement le principe du projet de recyclage de l’aluminium ; un concept qui rencontre les principes de l’économie circulaire par le recyclage, en se basant sur des ressources et compétences locales, pour créer de la valeur pour le territoire.

Source : La Libre

Quelles ont été vos inspirations d’un tel projet ?

Ce qui me choque aujourd’hui, c’est de voir le nombre de reportages mentionnant les problèmes de pollution de plastiques qui recouvrent les mers, le démantèlement de bateaux, … et où les seules solutions qu’on trouve est d’aller déposer les déchets quelque part, en espérant que la valeur va être proprement récupérée… Ça me choque d’autant plus que j’ai toujours travaillé dans un secteur où on essayait de valoriser chaque chose à sa meilleure valeur !

Le projet aluminium est donc un contre-exemple à ces constats. Nous souhaitons valoriser une matière qui est très mauvaise pour l’environnement car nous savons que l’aluminium a un cycle de vie d’environ 200 ans ! Pour mettre ce projet en place, toute l’équipe du CRM s’est impliquée, les familles ont été invitées à ramener leurs déchets d’aluminium : barquettes d’alu, opercules, capsules de bouteilles, … Après près de 5 ans de test, on a même trop de déchets à traiter ! Ça nous a prouvé que les déchets sont là et que les gens sont motivés ! C’est une activité qui économiquement a du sens et permet aux gens de récupérer de la valeur sur ce qu’ils ont payé.

Pour finir, que diriez-vous au public pour le convaincre à participer à la conférence de rentrée de Think Circular ?

S’ils ont un intérêt dans l’économie circulaire, cet exemple est un exemple très pratique et qui met en valeur les compétences de notre territoire. Ici, en Wallonie, on a peu perdu nos activités métallurgiques, or nous avons de très bons techniciens et ingénieurs. Ce projet circulaire permet donc de “rendre à César ce qui est à César” en mettant en valeur les ressources du territoire ! Tout le monde peut en tirer profit !

CRM Group : www.crmgroup.be

Merci à Christian Marique pour sa disponibilité et son partage d’expérience ! 

Interview réalisée par Perrine Mercenier, Sustainable & Inspirational Impact Challenger chez Think Circular. 

 

La prochaine conférence Think Circular – Les Afterworks de l’économie circulaire construite autour du thème de l’industrie agroalimentaire aura lieu le 14 novembre prochain en région liégeoise. 

> Inscrivez-vous dès à présent pour votre dose d’inspiration ⭕ !